Institut du sein Orléans

La mastectomie partielle

Présentation

Elle consiste en l’exérèse chirurgicale d’une partie du sein où la tumeur (bénigne, précancéreuse ou cancéreuse) a été localisée. Elle est possible lorsque la tumeur est suffisamment petite par rapport à la taille du sein pour permettre une exérèse large avec des marges de sécurité tout en laissant suffisamment de glande mammaire pour un résultat esthétique satisfaisant.

AVANT L’INTERVENTION

REPÉRAGE RADIOLOGIQUE :
Lorsque la lésion n’est pas palpable, un repérage radiologique est nécessaire afin de guider le geste opératoire. Un rendez-vous au cabinet de radiologie vous sera donné la veille ou le matin de l’intervention. Sous guidage échographique ou mammographique et après la réalisation d’une anesthésie locale, un repère métallique (harpon) ou une injection de bleu seront mis en place au niveau de la tumeur.

N’OUBLIEZ PAS D’APPORTER VOTRE MAMMOGRAPHIE LE JOUR DE L’INTERVENTION.

POUR VOTRE HOSPITALISATION:
Apportez un soutien-gorge sans armature type soutien-gorge « de sport » et une chemise souple boutonnée devant.

L’INTERVENTION CHIRURGICALE

Votre chirurgien pratiquera une incision cutanée pour procéder à l’exérèse de la tumeur comprenant des marges de sécurité suffisantes.

Des clips seront mis en place dans la zone de mastectomie partielle afin de mieux guider les rayons si ceux-ci sont nécessaires. Des fils résorbables permettent une suture de bonne qualité.

Il est impossible de prédire à l’avance le résultat esthétique après la réalisation d’une mastectomie partielle. Celui-ci dépend à la fois de la qualité de la cicatrisation cutanée et des modifications ultérieures liées à la radiothérapie.

APRÈS L’INTERVENTION

La pièce de mastectomie partielle sera envoyée en analyse anatomopathologique au laboratoire.

Les résultats de cette analyse sont en moyenne validés 2 à 3 semaines après le geste opératoire. Si à l’analyse au microscope il existe des cellules précancéreuses ou cancéreuses au-delà des marges de sécurité, il est possible que votre chirurgien vous propose une ré-intervention plus large lors de votre consultation d’annonce post opératoire (2 à 3 semaines après l’intervention).

Cette situation survient dans environ 15% des cas.